Une vidéo trop parfaite selon l’expert militaire

Dernière mise à jour : 13 oct.

Le 6 octobre 2022, la chaîne de télévision LCI diffuse les images vidéo de reddition de soldats russes. En plateau, une journaliste demande à un expert militaire français de les commenter.


Celui-ci émet des doutes sur l'authenticité de la vidéo, notamment parce qu'il la suspecte d’avoir été réalisée par un pro de l'image avec un matériel de pro. Mais, sur ce point précis, il se trompe. Décryptage.



"(...) les images sont très belles, la mise au point est parfaite, cela ne tremble pas, la caméra est stable (...) on dirait presque un cadreur professionnel, on a vu beaucoup de vidéos sur ce conflit, prises avec des téléphones, on voit, c'est parfois bricolé, maladroit. Là, c'est étonnant (...) le cadrage est parfait (...) tout est très propre, c'est magnifique, on est dans un film d'action".


L'argumentation porte sur l'aspect de l'image et sa stabilité. L'intervenant laisse entendre que ces images n'ont pas pu être prises avec un smartphone. Ces arguments ne tiennent pas.


1- Concernant la qualité d'image


La qualité d'image est effectivement correcte, quoi que très compressée comme vous pourrez le vérifier sur la vidéo originale publiée sur Twitter (Vous trouverez le lien au pied de ce article).


La plupart des images qui nous parviennent d'Ukraine sont compressées par les réseaux sociaux sur lesquelles elles sont diffusées.


Par ailleurs, il n'est pas absurde d'imaginer que ceux qui les tournent ne choisissent des résolutions très élevées (comme la HD ou la 4K) afin d'éviter d'avoir à télécharger des fichiers trop lourds dans un pays en guerre où la bande passante doit être limitée.


Un autre indice me permet d'avancer cette hypothèse : les variations rapides de teinte de l'image.


Sur les deux captures effectuées à 1 seconde d'intervalle, présentées ci-dessous, on voit très nettement que les couleurs changent, du gris au vert.


C'est un défaut fréquent sur les images prise au smartphone et facilement évitable en verrouillant la balance des blancs. Un professionnel de l'image n'aurait jamais fait cette erreur.


J'ajouterai que les smartphones les plus récents ne présentent pas un défaut aussi prononcé dans l'adaptation de la balance des blancs. J'émets l'hypothèse que le smartphone qui a permis la capture de ces images n'est pas de toute dernière génération.



2 - Concernant la stabilité


"Cela ne tremble pas, la caméra est stable" relève l'expert militaire qui n'a sans doute jamais utilisé un gimbal. Cet appareil grand public, dont le plus connu est l'Osmo de chez DJI, s'achète aujourd'hui aux alentours de 120 euros.


Cet accessoire permet de réaliser des images très stables même en terrain accidenté. Autrement dit, on peut courir avec, l'image restera stable.


La nature des mouvements latéraux, fluides avec un peu d'inertie, ont de grandes chances d'avoir été tournées avec l'aide d'un gimbal.


Autre indice de l'utilisation probable d'un stabilisateur numérique : les mouvements avant et arrière (zooms) typiques d'une commande au doigt à partir de la poignée du stabilisateur.



Un gimbal, ou stabilisateur numérique, permet de filmer des images stables même en marche sur les terrains les plus accidentés.


Conclusion


Je ne porte aucun jugement sur l'éventualité d'une mise en scène, ce n'est pas mon sujet. En revanche, les arguments techniques sur la qualité supposée de l'image ne tiennent pas.


Cette vidéo a très probablement été tournée par un néophyte simplement équipé d'un smartphone et d'un gimbal.


La perception de "perfection" décrite par l'expert militaire est sans doute faussée par une méconnaissance de la qualité d'image qu'à peu près n'importe qui peut produire avec un smartphone en 2022.


Voici la vidéo originale ↓


Voici l'interview sur LCI



 

Pour être certain de ne pas manquer les prochains articles sur le thème de la vidéo réalisée sur smartphone, recevez directement la newsletter dans votre boîte mail.



Pour apprendre à créer vos propres vidéos pro en toute autonomie, inscrivez-vous à la prochaine formation vidéo sur smartphone.




50 vues0 commentaire