Filmer une interview avec un smartphone. Retour d'expérience.

Dernière mise à jour : 13 oct.

La règle est simple. Quand vous le pouvez, éclairez vos scènes avec la plus belle et la plus douce des lumières : la lumière naturelle.

Mais parfois, c'est impossible. Pour tourner cette interview dans une pièce sans fenêtre, j'ai dû utiliser une lampe.

Extrait ↓



J'ai donc transporté le matériel d'éclairage de mon studio fixe. Un grand sac a suffit.

Voici un retour d'expérience de l'installation d'un studio éphémère, le temps d'une interview.


1 - Le décor


Un beau décor plein de relief et de couleur. What else ?

La pièce accueille des réunions ou des présentations en comité restreint au Poool, la FrenchTech Rennes-Saint Malo.


L'estrade en escalier donnent de la profondeur à l'image et la déco colorée un côté cosy qui se prête très bien à l'exercice un peu intime de l'interview.



2 - L'éclairage


L'éclairage de la pièce n'est pas idéal pour le tournage d'une interview.


La source de lumière vient du haut, du plafond, et crée sur les visages des ombres disgracieuses sous les yeux et le nez, que notre cerveau élimine lorsqu'on se trouve en face de la personne, mais que l'impitoyable caméra ne manquera pas de renforcer.


Il a donc fallu installer une lampe. J'ai apporté la lampe que j'utilise pour éclairer mes vidéos de tuto de formation, une Godox ML60 avec son diffuseur et son trépied.


Pour en savoir plus sur ce matériel, je vous renvoie à ma sélection de matériel disponible gratuitement sur l'application des Capteurs.


La lampe Godox ML60 sur son trépied


Pour équilibrer l'éclairage, j'ai utilisé un réflecteur, c'est à dire une toile blanche tendue qui réfléchit une partie de la lumière sur les personnages, pour diminuer les zones d'ombres.


2 - Caméras et cadrages


Je voulais obtenir deux angles complémentaires pour cette interview.


Le cadrage n°1 sur la personne interviewée, dans une forme interview très classique. Là aussi, je vous renvoie à l'application gratuite des Capteurs pour consulter les règles du cadrage.


Le cadrage n°2 montre à la fois l'interviewé et l'intervieweur, pour prendre un peu de champ de temps en temps et laisser respirer la vidéo.



Cadrage n°1


Cadrage n°2


Le studio éphémère avec ses deux smartphones, la lampe et le réflecteur.


Chaque cadrage nécessitait donc sa propre caméra.


En l'occurrence, il s'agissait d'iPhone.


👉 iPhone 12 Pro Max pour le cadrage n°1. Sélection de l'objectif "2,5x" ou "Télé".

👉 iPhone X pour le cadrage n°2. Sélection du grand angle.


Schéma en 3D pour mieux comprendre le set up


Cadrage n°1



Un mot de contexte


Il s'agissait de tourner l'interview d'un entrepreneur rennais, Tristan Le Bouffant, pour nourrir le contenu d'une application mobile consacrée à la prise de parole que je vous présenterai dans la prochaine Newsletter (abonnez-vous pour ne pas la louper).



 

Pour être certain de ne pas manquer les prochains articles sur le thème de la vidéo réalisée sur smartphone, recevez directement la newsletter dans votre boîte mail.

Pour apprendre à créer vos propres vidéos pro en toute autonomie, inscrivez-vous à la prochaine formation vidéo sur smartphone.




32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout