Le montage “automatisé”. Utile ou pas utile ?


Des applications, de plus en plus nombreuses, proposent du montage "automatisé" sensé faciliter la réalisation de vidéos aux débutants. Je suis circonspect et j'explique pourquoi.


La version 3 d’iMovie sur iPad et iPhone propose dorénavant des « story-boards », des montages “automatisés” destinés à faciliter la création de vidéos.


Il s’agit de séquenciers prêts à l’emploi. En clair, des cases à remplir avec des plans, dans le bon ordre, afin de dérouler un récit.


Exemple : le storyboard « Argumentaire de vente » propose le plan suivant ↓


❤️J’aime


Les modèles présentés peuvent donner un coup de pouce pour construire son propre séquencier ou son script. Parmi les autres modèles, on trouve les thèmes suivants : « À propos de moi, Evaluation de produit, Compte-rendu de lecture, Fonctionnement, Q&R, Top 5, Rapport d’actualité, … »


☠️ Je n’aime pas


Au delà du découpage, le contenu est un peu trop simple pour être réellement utilisable. Le “story-board” est une série de boîtes vides que vous êtes appelé à remplir de plans vidéos, sans qu’aucune indication précise ne vous soit donnée sur le tournage de ces plans.


L’intention est bonne mais les débutants (à qui s’adresse la fonctionnalité) risquent bien d’être déçus par le résultat.


Sans la maîtrise des bases du cadrage, de la gestion de la lumière et du son, le film aura toujours un look amateur et les effets de transition n’y pourront rien changer.


Je comprends qu’on puisse être tenté par ces solutions de “montage automatisé” dans les entreprises où on rêve d’une solution miracle pour produire très rapidement des vidéos spectaculaires. 🤹


À l’occasion des Rencontres de la Vidéo Mobile en 2018, j’ai pu échanger avec la responsable de la communication d’un grand constructeur automobile français, laquelle avait adopté une autre application de montage “automatisé » que je ne citerai pas.


Elle me confiait que ses équipes avaient fini par renoncer à utiliser cette application pour deux raisons :

  • le coût,

  • et surtout, l’ennui. En effet, les personnes chargées de réaliser des vidéos (pour la communication interne) avaient découvert que les vidéos, bien que produites dans des unités de production différentes, sur des sujets différents, à des moments différents se ressemblaient toutes. Elles déroulaient la même histoire, avec le même scénario, les mêmes plans, les mêmes transitions et quasiment toutes la même musique…

Créer une vidéo digne d’intérêt nécessite davantage de savoir-faire que de glisser des plans dans des cases.


De la même façon que cuisiner une tarte aux fraises nécessite davantage que de glisser de la farine, des œufs, du sucre et des fraises dans un four.


Le “montage automatisé” me semble une solution à éviter si les mots qualité, singularité, imagination et créativité ont du sens pour votre communication d’entreprise.


(Psst : je peux vous apprendre à faire d’excellentes tartes aux fraises)

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout