Jamy, sorcier de la vidéo.

Jamy Gourmaud est une véritable source d’inspiration pour moi. L'ancien co-animateur de “C’est pas sorcier” s’est adapté aux nouveaux médias et compte plus de 850.000 abonnés à sa chaîne YouTube “Les Epicurieux”.


Ses vidéos pédagogiques frôlent la perfection dans leur genre : images de grande qualité, récit bien rythmé, mise en scène agréable, limpidité des propos, etc.


Mais derrière l’apparente simplicité, c’est un peu plus "sorcier" qu’on ne l’imagine.



Sur cette vidéo, j’ai compté :

  • 5 lieux de tournage (jardin, cuisine, bibliothèque, salon1 , salon 2)

  • des dizaines d’animations graphiques et leurs sons (bop) associés.

  • des accessoires en pagaille (tenue de cuisinier, herbes, affiches, fromages et leurs boîtes, carte routière, vache en carton, étiquettes sur les bouteilles,…)

  • une vingtaine de photos

  • un monteur qui doit se faire plaisir (accélérés, transitions dynamiques et leur “swooshs” associés, musique changeante, recadrages, …)

  • et bien sûr, un gros travail de recherche sur le sujet (Saint-Nectaire)


Alors j’ai demandé à Jamy combien de temps et combien de personnes il fallait pour réaliser une telle vidéo.


Voici sa réponse.


Voilà, ça fait une belle équipe n'est-ce pas ? Mais, rassurez-vous, il n'est pas nécessaire d'avoir un tel budget pour produire des vidéos intéressantes.


Pour toucher votre audience, le plus important, c'est le fond, autrement dit, la valeur de ce que vous avez à partager.


La forme est importante, bien sûr. Victor Hugo disait que la forme, c'est le fond qui remonte à la surface.


Alors apprenez à vous filmer en face caméra, comme Jamy, avec votre smartphone. Apprenez à réaliser quelques plans d'illustrations et à rassembler le tout sur votre application de montage. Quelques textes et une musique sympa et c'est parti !


Avec une formation et un peu d'entraînement, vous saurez, vous aussi, capable de produire des formats efficaces qui mettront votre activité en lumière.




86 vues0 commentaire